CENTRE DE DOCUMENTATION

Communiqués

[Publié le 25 mars 2015]

Contrer les pertes d’emplois dans le secteur forestier

 

Alliance forêt boréale soutient que le gouvernement du Québec a un rôle important à jouer dans le dénouement de l’impasse 

Saguenay, le 24 mars 2015 – La Conférence régionale des préfets du Saguenay–Lac-Saint-Jean, par l’intermédiaire de l’Alliance forêt boréale, se porte à la défense de la foresterie durable et lance un appel au gouvernement du Québec.

 

Convaincu que maintenant plus que jamais tous les acteurs socioéconomiques doivent s’entendre pour sauver nos emplois, l’organisme demande formellement au gouvernement du Québec de mettre en place une table de travail réunissant le gouvernement, les élus régionaux et FSC Canada afin de comprendre la mécanique de certification et les actions à mettre de l’avant pour rétablir les choses. De plus, Alliance forêt boréale croit qu’il est impératif que le gouvernement du Québec commande une étude socioéconomique sur la norme FSC, ses impacts, ses avantages et ses inconvénients.

 

« Pour ses débuts, Alliance forêt boréale vise des objectifs qui confirmeront sa place en tant qu’acteur incontournable et influent de la foresterie québécoise. Le milieu régional désire faire entendre sa voix et c’est maintenant qu’il doit se positionner », d’assurer M. Jean-Pierre Boivin, président d’Alliance forêt boréale. L’organisme entend réunir un membership régional fort, composé de travailleurs du secteur forestier, du monde municipal, d’élus régionaux et de citoyens. Par la suite, Alliance forêt boréale entrevoit s’étendre aux autres régions forestières telles que l’Abitibi, la Côte-Nord, le Nord-du-Québec et l’Outaouais.

 

À court terme, l’organisme suivra l’évolution des dossiers des aires protégées et du caribou forestier afin que toutes nouvelles mesures de protection soient compensées par des mesures permettant de maintenir, voire d’augmenter, les volumes de bois disponibles à la récolte. Enfin, Alliance forêt boréale souhaite que le gouvernement rende disponibles les volumes non récoltés de 2008 à 2013 n’ayant peu ou pas de contrainte, ces derniers offrant une possibilité de 700 emplois par an sur 3 ans.

 

 

-30-

 

Informations :           Catherine Potvin

                                        418-630-6316

                              info@allianceforetboreale.org

 

[retour au communiqués »]